BE73 7331 0001 0060

Infos

Nouvelles

Dr Angelica Meers: «Ce n'est pas si compliqué d'être un bon médecin en Occident ! »

Angelica Meers, gynécologue, est volontaire de terrain chez Médecins Sans Vacances. Au cours des dix dernières années, elle est partie 5 fois en mission au Bénin et en RD Congo pour échanger des connaissances avec ses confrères africains. Angelica part toujours en mission avec un esprit ouvert et en revient avec beaucoup d'humilité. Ce qui la motive, c'est de faire la différence.

D'où vient votre engagement pour Médecins Sans Vacances?

« Je connaissais Médecins Sans Vacances depuis longtemps via des collègues. Après la naissance de mon cadet, j’ai pu me libérer pour partir pour la première fois en mission. Et je poursuis cette voie car je remarque à

Recherché ! Volontaire (H/F) comptabilité pour soutenir le département financier

La fonction :

La fonction comprend essentiellement des tâches d’exécution, sous la responsabilité et avec le soutien de la collaboratrice financière.


Les tâches sont les suivantes :

  • Encoder toutes les factures d’achat
  • Tenir à jour les fiches de fournisseurs
  • Encoder tous les mouvements bancaires et tous les relevés
  • Encoder les notes de frais
  • Comptabiliser les transactions (amortissements, comptes de régularisation, etc.) tous les mois, sur indication du responsable
  • Effectuer le pointage des paiements et des fournisseurs

Votre profil :

  • Vous avez une bonne connaissance de la comptabilité

Interview - “Jenga Maarifa est une pousse solide qui peut se transformer en un arbre fort"

En 2016, la province du Brabant Flamand a lancé le projet Jenga Maarifa – « construire la connaissance » en Swahili – en collaboration avec Médecins Sans Vacances. Ce projet repose sur la formation de techniciens hospitaliers en RD Congo et au Burundi. Car des soins de santé de qualité ne sont réalisables qu’avec du matériel fiable et des personnes qui ont les connaissances et les compétences pour bien l’entretenir.

Que feriez-vous avec une batterie plate, un aérosol sans masque ou une lampe d’opération qui n’éclaire que partiellement ? Dans nos structures de santé occidentales, nous pouvons facilement prévenir ces situations. Le personnel (para)médical en Afrique Sud-Saharienne, lui, est quotidiennement