BE73 7331 0001 0060

Ce 10 octobre, c'est la Journée mondiale de la santé mentale

Affectée par les besoins gigantesques dans le domaine de la santé mentale en Afrique, l’ONG Médecins Sans Vacances organise depuis 12 ans déjà des missions dans des centres de santé mentale au Burundi, au Rwanda et à l'Est de la RD Congo. Des pays où les guerres civiles du passé et les récents conflits emplis de violence ont laissé d’importantes cicatrices émotionnelles. Médecins Sans Vacances envoie dans ces centres des psychiatres, des psychologues et des infirmier(-ère)s belges, qui travaillent bénévolement à l’amélioration des soins, côte à côte avec les partenaires locaux.

Médecins Sans Vacances collabore déjà depuis plus de 10 ans avec le Centre psychiatrique de Sosame (Province du Sud-Kivu, Congo de l’Est) et le Centre neuropsychiatrique de Kamenge (Bujumbura, Burundi). De nombreux progrès ont eu lieu dans ces deux centres en matière d’aide psychiatrique. Un travail pourtant mené dans un contexte difficile, puisque dans ces régions, la population locale se rend généralement en première instance chez les guérisseurs et prêtres traditionnels pour les troubles psychiques sévères. Avec, malheureusement, des conséquences souvent épouvantables…

« Le centre psychiatrique de Sosame est le seul centre de santé mentale dans toute la province du Sud-Kivu (Congo de l’Est) ; une région qui compte plus de 5 millions d’habitants ! Un contraste violent avec la Belgique, qui fait partie du top mondial en termes de nombre de lits d’hôpitaux dans le domaine de la psychiatrie. » - Anne Malfait, psychologue.

« Je constate une progression lente mais importante dans nos centres psychiatriques en Afrique. Malgré le manque de financement public et de médicaments, le personnel local offre des soins de qualité et ça, c’est incroyablement motivant. Certains soignants marchent même deux heures chaque matin pour venir au travail… Quel dynamisme ! » Véronique Coppin, infirmière psychiatrique

Share/Save