BE73 7331 0001 0060

Élaboration planifiée des trajets de renforcement des capacités

Depuis la mise en place du programme pluriannuel 2014-2016, la collaboration de Médecins Sans Vacances avec ses partenaires se fait systématiquement dans le cadre d’un trajet de renforcement des capacités. Il s’agit d’un plan comprenant les points d’amélioration prioritaires et les objectifs à atteindre par le partenaire pour renforcer ses capacités.

Définir ensemble les trajets

La mise en place des trajets se fait en collaboration avec le partenaire. Le point de départ est l’analyse des capacités existantes dans les hôpitaux partenaires et du rôle du partenaire dans le système de santé national. Cette analyse s’opère d’abord via une évaluation interne par l’hôpital partenaire, qui établit ensuite une liste de besoins et priorités.

Médecins Sans Vacances réfléchit ensuite avec le partenaire à la manière dont les capacités existantes pourraient être renforcées, ou aux capacités qui devraient être développées. Les domaines sur lesquels Médecins Sans Vacances se concentrera pendant trois à cinq ans sont aussi définis.

Feuille de route trajet de renforcement des capacités

Implémentation des trajets

Chaque trajet est ensuite traduit dans un plan d’action concret, dans lequel toutes les activités ont une place. Ces activités ne se résument pas aux missions, mais comprennent aussi d’autres initiatives. Médecins Sans Vacances organise notamment des ateliers techniques et des ateliers sur la gestion de l’hôpital, ainsi que des formations globales sur le diabète et les brûlures, par exemple. Les activités de renforcement d’autres acteurs locaux ou internationaux chez le partenaire sont également prises en compte dans le trajet. Grâce à cette méthode de travail, les partenaires ont une visibilité sur le planning et peuvent intégrer ces activités à leur plan d’action annuel.

Ces trajets visent une collaboration plus structurée, plus efficace et plus intensive afin d’atteindre les objectifs. C’est pourquoi ils sont surveillés et évalués en profondeur. Plus d’informations à ce sujet dans la rubrique contrôle et évaluation systématiques.