BE73 7331 0001 0060

Dr Bob Kitu, nouveau médecin conseiller à Kinshasa

Le Dr Bob Kitu a récemment rejoint l'équipe de Médecins Sans Vacances en tant que médecin conseiller. Depuis notre bureau à Kinshasa, son action se concentrera sur partie centrale et ouest de la République Démocratique du Congo. Dans cet article, Dr Bob Kitu nous parle de son parcours professionnel, ses objectifs et ses priorités. 

Quel est ton parcours professionnel ? 

"Après avoir obtenu mon diplôme de médecine en 1998 à l'université de Kinshasa, j'ai débuté ma carrière comme médecin traitant, puis Médecin Directeur de l’Hôpital Général de Référence Ipamu. De 2002 à 2005, j’ai exercé comme Médecin chef de Zone de Santé d'Ipamu, avant d'occuper le même poste dans la Zone de Santé de Koshibanda pendant deux ans. Ces deux zones recevaient l’appui structurel de Memisa. C'est comme cela que j'ai initialement connu Médecins Sans Vacances, qui opérait déjà dans les hôpitaux de Mosango et Djuma, situés dans la même province. 

Pour améliorer davantage mes compétences, j'ai interrompu le boulot en faveur d'études pour une maîtrise en santé publique dans l’option *économie de la santé*. 

En 2009 et 2010, j’ai travaillé comme gestionnaire de projets chez Catholic Relief Services. Par après, j'ai été actif quelques mois pour Memisa début 2011, pour occuper ensuite jusque 2017 le poste de Conseiller Technique au sein du Projet de Santé Intégrée de l'USAID (United States Agency for International Development). Ce projet visait à renforcer les capacités des institutions et des communautés congolaises à fournir des services de santé intégrés et de qualité pour améliorer durablement l'état de santé de la population. Au sein de ce projet, je me suis notamment concentré sur la santé mère-enfant. Après un passage comme consultant chargé de la vaccination et de l’immunisation à l'OMS , j'ai effectué des itinérances, notamment au Grand Katanga et au grand Equateur. De janvier 2019 à décembre 2020, j’ai travaillé au Ministère de la Santé, au sein de la cellule Technique d’appui au Secrétaire Général en qualité de Conseiller Technique.   

Et maintenant, me voilà chez Médecins Sans Vacances en tant que médecin conseiller!" 

Quel est l’objectif global de ta fonction de médecin conseiller ? 

 "Mon travail chez Médecins Sans Vacances s'articule autour de 4 axes: 

  • Sur le plan stratégique, je contribuerai à la traduction des politiques, des stratégies de Médecins Sans Vacances au niveau de la région dont je m'occupe, afin que notre organisation puisse se développer davantage au Congo Ouest et central. 

  • J'occupe également un rôle de représentativité: je contribuerai à rendre Médecins Sans Vacances visible et crédible dans le milieu où je suis appelé à travailler. Ma fonction consiste également à installer et à mettre sur pied un réseau d'échange entre les différents acteurs qui participent à la mission de Médecins Sans Vacances (collaborateurs, hôpitaux partenaires, autorités politico-administratives, ministère de la santé, autres ONG) pour harmoniser notre travail et renforcer notre action. 

  • Du point de vue opérationnel, je me chargerai essentiellement de l'élaboration, la mise en œuvre, le suivi et le rapportage des activités du programme de Médecins Sans Vacances au sein des hôpitaux que nous soutenons. 

  • Enfin, je suis responsable de la bonne gestion du bureau de Kinshasa, tant au niveau des ressources humaines (supervision, recrutement, encadrement et à évaluation des autres collègues) qu'au niveau financier (élaboration, mise en œuvre, suivi et rapportage du budget)." 

 

Quelles seront tes priorités en 2021 ? 

"Cette année, j'ai deux défis principaux: premièrement, amener Médecins Sans Vacances à obtenir l'agrément interministériel en RDC, c'est-à-dire l'autorisation officielle de pouvoir être actif en toute autonomie dans le pays. Cela nous permettra d'avoir un impact plus important sur place, dans ce contexte changeant. Et deuxièmement, je vais déployer beaucoup d'énergie pour faire évoluer le réseau des hôpitaux partenaires en RDC central et ouest. Plusieurs hôpitaux vont achever cette année leur Trajet de renforcement des capacités  (programme d'activité de formation s'étalant sur trois ans): je vais me charger d'évaluer ce trajet et d'en mettre sur pied un nouveau ensemble. De plus, je contribuerai également à l’élaboration du nouveau programme pluriannuel RDC 2022-2026.Je vais donc être bien occupé et je m'en réjouis de commencer à travailler autrement: une nouvelle expérience professionnelle."

 

 

 

Share/Save