BE73 7331 0001 0060

"En 13 ans, j'ai vraiment constaté des progrès incroyables"

41: c'est le nombre de missions que Bernadette Sterpin a déjà effectuées depuis ses débuts en tant que volontaire pour Médecins Sans Vacances. Dans les hôpitaux partenaires où elle s'est rendue régulièrement, elle a constaté de nombreux changements positifs!

13 ans d'engagement pour Médecins Sans Vacances

Bernadette est infirmière et est volontaire depuis 2006. C'est via son gynécologue qu'elle a connu notre organisation. "Durant ma carrière en Belgique, j'ai travaillé dans des centres de santé, mais aussi dans les hôpitaux, en salle d'opération. Lors de mes missions avec Médecins Sans Vacances, je soutiens et forme principalement les infirmiers au bloc opératoire" explique Bernadette.

Puisque Médecins Sans Vacances fidélise, tant que possible, les équipes à un même hôpital, Bernadette est partie à plusieurs reprises dans les mêmes hôpitaux. "Partir plusieurs fois de suite au même endroit permet d'avoir un vrai suivi et de constater les évolutions. Nous sommes plus efficaces à chaque mission car nous connaissons le personnel, le fonctionnement des services, les habitudes, le contexte… cela facilite évidemment la collaboration et on peut se mettre tout de suite au travail en arrivant sur place!" 

Le fabuleux exemple de l'hôpital d'Ijenda

En 13 ans, Bernadette a constaté de nombreuses améliorations au sein des hôpitaux partenaires. L'hôpital d'Ijenda (Burundi) est le plus bel exemple d'une collaboration fructueuse puisqu'aujourd'hui, cet hôpital partenaire est parfaitement capable d'offrir des soins de qualité à sa population, en toute autonomie! "Je m'y suis rendue à 7 reprises: à chaque fois, les améliorations que nous avions mises en place lors de la mission précédente était bien intégrées. Cela nous permettait de progresser toujours davantage. Emmanuel, un infirmier que j'ai accompagné au bloc opératoire, est à présent expert: il va former les confrères d'autres hôpitaux partenaires de la région!"

Des améliorations constantes

Mais dans d'autres hôpitaux aussi, les améliorations se font ressentir: à Monvu (RD Congo), par exemple, le soutien régulier de Médecins Sans Vacances au bloc opératoire ne sera bientôt plus nécessaire car le personnel est tout à fait capable de prendre en charge correctement les patients qui ont besoin d'une opération. Selon Bernadette, "la stérilisation et l'organisation des instruments, la préparation du patient, les gestes chirurgicaux, les soins post-opératoires (pansements…) sont tous des aspects que le personnel de santé maîtrise à présent!"

  

De mission en mission

"Je me souviens de ma première mission. Quand je suis arrivée sur place, le choc a été énorme pour moi. Le contraste avec nos structures de santé est bouleversant. Je voulais changer plein de choses en un coup. On se rend évidemment vite compte que ce n'est pas possible...D'ailleurs, tout ne doit – ou ne peut – pas nécessairement être changé vu le contexte! Aujourd'hui, j'essaye d'abord de comprendre avec le partenaire pourquoi il fonctionne d'une certaine manière avant de suggérer un changement."

"Partir en mission avec Médecins Sans Vacances m'apporte une grande satisfaction personnelle et professionnelle! Le contact avec les partenaires et leurs patients est souvent extraordinaire. Ils sont extrêmement reconnaissants du travail que nous effectuons ensemble et ont une volonté de fer. Plus je pars en mission, plus j'aime cela. Vivement la prochaine!"

Share/Save