BE73 7331 0001 0060

Renforcement des capacités (para)médicales

Les hôpitaux partenaires manquent souvent de personnel (para)médical qualifié, notamment à cause des possibilités réduites de spécialisation dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne. Si le partenaire indique que les connaissances et les compétences de son personnel (para)médical doivent être renforcés, nous y travaillons avec lui.

Les domaines dans lesquels nous travaillons sont nombreux : gynécologie-obstétrique, chirurgie de base, traumatologie, urgences, urologie, pédiatrie… C’est le partenaire lui-même qui sélectionne le(s) domaine(s) au sein desquels les capacités du personnel doivent être renforcées.

Consultations, traitements ou opérations de patients ‘en duo’ avec le partenaire local

Nous renforçons les capacités (para)médicales de nos partenaires principalement au moyen de 'on-the-job trainings' (formations sur le tas en milieu de travail), de coaching et de formations théoriques. Beaucoup de ces activités se déroulent lors des missions des volontaires de terrain, mais les formations thématiques ont aussi pris de l'importance ces dernières années.

HugoDierickxsensL’impact de 2 missions par an se fait clairement ressentir: on constate plus de continuité et les deux médecins locaux font preuve de plus d’expérience et de confiance en leurs capacités.

Durant notre absence, ils avaient même réalisé quelques interventions avec succès, comme l’ont révélé les consultations de contrôle. Ils ont réalisé 80 % des interventions en tant que chirurgiens principaux, moi-même restant en "standby" dans la salle d'opération en cas d’éventuels problèmes. Cela a très bien fonctionné et cette confiance les a encouragés et a stimulé leur propre confiance en eux.”

(Dr. Hugo Dierckxsens, médecin ORL au sujet de sa mission en RD Congo.)